Vue 344 fois 2019-10-14 17:03:16 (14-10-2019)


Domaine Art Sous domaine Art
Section Cycle d'Orientation (C.O) Option Secondaire Général
Discipline Dessin Classe 7ème
Matériel didactique Tableau Noir et craies blanches Auteur Kanza Kinzala Kieta
Objectif opérationnel A l’issue de cette leçon, les élèves devront être capables d’utiliser correctement les traits conventionnels
Réference Guide de dessin
Activité initiale

Rappe

Le cadre est la limite du dessin à l’intérieur du format

Motivation 

On utilise le trait fort

Annonce du sujet

Aujourd’hui nous étudions les traits conventionnels.

Activité principale

Une convention est un accord entre plusieurs personnes sur un sujet.

Sortes de traits

Ils sont classés selon la forme et l’épaisseur.

Selon la forme 

  • Les traits continus
  • Les traits interrompus
  • Les traits mixtes

Le trait continu fort

  • Le trait continu fin
  • Le trait interrompu fort
  • Le trait interrompu fin
  • Le trait mixte fort
  • Le trait mixte fin

Usages

Les traits continus forts servent à tracer le contour extérieur et les parties visibles du dessin.

Les traits continus fins servent à tracer les lignes des constructions, les hachures et les lignes de côtes.

Les traits mixtes servent à tracer les axes.

Synthèse

On utilise globalement trois épaisseurs de trait : fort (ou épais, ou gras) ép. 0.5 à 0,7 mm, fin ép. 0.25 à 0,35 mm et très fin ép. 0.15 à 0,2 mm. Le trait peut être plein (ou continu), interrompu (ou discontinu : petit traits de même longueur) ou mixte (en alternance, trait long, trait court). Ce procédé permet de contraster le dessin, d'en distinguer les géométries visibles de celles qui sont cachées, de matérialiser les axes de constructions et d'usinages, d'indiquer les coupes.

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire