Vue 205 fois 2019-09-17 13:47:10 (17-09-2019)


I.1. FINALITES DE L’ENSEIGNEMENT NATIONAL

Conformément à l’esprit de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 28 février 2006, spécialement en ses articles 42, 43, 44, 45 et 46

Forts de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, de la Charte des Droits de l’Homme, de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, ainsi que de toutes les Conventions régionales et internationales relatives aux droits de l’homme et au droit international humanitaire ratifiées par la République Démocratique du Congo

Eu égard aux objectifs de l’Éducation Pour Tous (cadre d’action de Dakar, 2000) et aux objectifs de Développement du Millénaire qui consacrent l’amélioration sous tous ses aspects de la qualité de l’éducation dans un souci d’excellence, de façon à obtenir pour tous des résultats d’apprentissage reconnus et quantifiables, notamment en ce qui concerne la lecture, l’écriture, le calcul et les compétences indispensables dans la vie courante;

Soucieux du développement culturel, scientifique et technologique, mais aussi de l’affirmation de l’identité nationale

L’Enseignement national s’est vu octroyer comme finalités d’assurer la formation harmonieuse et de qualité pour l’homme congolais, d’en faire un citoyen responsable, doté d’une sensibilité civique élevée, utile à lui-même et à la société, capable d’assimiler sa culture et les exigences d’un État démocratique pour promouvoir le développement du pays.

Partout, l’école se veut le devoir de former des citoyens dotés de la personnalité au sens des valeurs éthiques, de créativité, de curiosité, d’observation, de conscience nationale et d’idéaux du bien-être individuel et collectif.

1.2. BUTS DE L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

Étant un enseignement de masse, démocratique, obligatoire et gratuit, L’Enseignement

Primaire en République Démocratique du Congo doit:

- préparer l’enfant à s’intégrer utilement dans la société;

- donner un premier niveau de formation générale, physique, civique, morale, intellectuelle, sociale et esthétique

- préparer l’enfant à poursuivre les études ultérieures;

- enraciner davantage l’enfant dans sa culture nationale.

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire