Vue 155 fois 2019-10-11 13:21:49 (11-10-2019)


Domaine Science Sous domaine Physique, Technologie et TIC
Section Scientifique Option Toutes
Discipline Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) Classe 3 ème
Matériel didactique Tableau noir, craies blanches Auteur Ikuka Mayele Heritier
Objectif opérationnel A la fin de cette leçon, l’élève devra être capable de définir l’ENIAC, définir l’EDVAC, différencier le fonctionnement de ces machines
Réference Initiation à l’informatique 3e Humanités, p.13, Ed Médiaspaul
Activité initiale

Rappel 

Le calculateur binaire a été crée en 1941.

Par Haiken et C, Lake entre 1939 et 1944.

Motivation

L'EDVAC

Annonce du sujet

Aujourd'hui nous allons étudier L’ENIAC & l’EDVAC

Activité principale

Analyse

- Eniac 

L’ENIAC signifie électronic Numérical integrator and computer inventé par John Maumuly et Proster Ecker en 1945.

Eniac fut une machine électronique universelle programmable numérique basée sur le système décimal.

L’ENIAC pouvait multiplier deux nombres de  chiffres en 3 mille seconde, malheureusement, il présente l’inconvénient dans la modification de ses programmes, sa mémoire interne était petite et les fiches interchangeables. 

Edvac (Electronic Discret variable Computer)

Avant  la fin de l’année 145 John va Neumann, un mathématicien d’origine Hongroise associé comme consultant au projet Eniac franchit le dernier obstacle et proposa la construction de l’ADVAC, machine modèle de l’ordinateur tel qu’on le conçoit à présent, car il accomplète une abstraction générale du système de commande en proposant d’enregistrer les programmes en mémoire.

L’ordinateur est né, c’est la  machine de Von Neumann. Cette machine était inspirée par le fonctionnement du cerveau humain, qui a deux fonctions essentielles ‘’mémoriser les informations et les traiter’’.

L’Edvac est le premier calculateur électronique à programme enregistré.

Nous d’étudier l’Eniac & Edvac qui sont des machines programmables.

Synthèse

Nous venons d’étudier l’Eniac & Edvac  qui sont des machines programmables.

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire