Vue 145 fois 2019-09-17 14:16:35 (17-09-2019)


SUJET : LE CONFLIT                                                                                                                                   

NIVEAU : B2.6eme  DES HUMANITES                                                                                                               

AUTEUR : BOG – MEN  HORTENCE

QUALIFICATION : L2 FRANÇAIS LANGUES

OBJECTIF LANGAGIER :

ü  SAVOIR LUTTER CONTRE LES CONFLITS, EMETRE LES POINTS DE VUE PAR RAPPART AUX CONFLITS.

OBJETIF LINGUISTIQUE :

ü  GRAMMAIRE ; VALEUR DE PRENONS RELATIFS SIMPLES.

ü  ORTHOGRAPHES ; EXERCICS, MES, ME, MAIS, MAI, MAIN.

ü  DISSERTATIOPN ; SA REDACTION.                                                    

OBJECTIF INTERCULTUREL :  

ü  SAVOIR ETRE ; SAVOIR CREER DES BONNES RELATIONS AVEC LES AUTRES

ü  SAVOIR APPRENDRE ; SAVOIR LUTTER CONTRE LES CONFLITS.

A.      VERFICATION DES CONNAISSANCES

       Q1/ est – que les peuples congolais vivent en bon terme avec le monde ? Pourquoi ?

       Q2/ Qu’est – ce qui fait que deux personnes ne puissent pas s’entendre ?

       Q3/ Comment peut-on dire autrement ?

B.      DEROULEMENT DE L’UNITE DIDACTIQUE

ACTIVITE 01 : MISE EN ROUTE

ü  Matériel : le mot conflit au tableau noir

ü  Organisation de classe : Mini groupe de cinq élèves  

ü  Conseils méthodologiques à l’enseignant : écrire le mot conflit au tableau noir, réunir les élèves par groupe de cinq, chaque choisira un rapporteur et secrétaire. Le mot conflit sera écrit verticalement au tableau noir. Demander aux apprenants de donner trois ou quatre avec toutes les lettres initiales du thème.   

ü  Conseil pour l’apprenant : réunissez-vous par groupe de de cinq, choisissez un secrétaire et rapporteur dans chaque. Donnez trois mots en relation avec les lettres initiales du thème pendant quinze minutes. Et chaque passera au tableau noir écrire ces mots en vrac au tableau noir. Donnez aussi les avantages et les inconvénients des conflits.

            ACROSTICHE

C= Conseil, confrontation, contre, conciliation

O= Organisation, officiel, oppression, orienter

N= Naitre, négliger, négocier

F= finaliser, fréquent, forcer

L= Légal, léger, lourd, lutter

I= Intérieur, initier, illégal, influencer   T= Terminer, traiter, trahir

ü  Avantage : La liberté, l’épanouissement

ü  Inconvénient : La mor, les accidents, la guerre…

ü  Causes des conflits, le vole, le mensonge, l’incompréhension, l’infidélité dans le mariage… Mise en commun.

ARTICLE 02 : COMPREHENSION GLOBALE

1ere Phrase : PRESENTATION DU TEXT ET DE L’AUTEUR

Le texte en étude et de l’œuvre : Sous l’orage de l’écrivain malien Seydou Badiane Kouyaté. Né en 1928. Il fut homme politique, médecin et écrivain dont les œuvres posent les problèmes sociaux et leurs aspects psychologiques.

2eme Phrase : EXPLOITATION DU SUPPORT

ü  Matériel : Texte et la grille de compréhension n°1

ü  Organisation de la classe : Mini groupe de cinq apprenants

ü  Conseils méthodologiques à l’enseignant : Distribution du texte aux apprenants et écrire la grille de compréhension n°1 au tableau noir .Demander aux apprenants de lire le texte et de répondre aux questions de la grille n° au tableau noir.

ü  Consigne pour l’apprenant : Lisez le texte et répondez aux questions de la grille de compréhension n°1 au tableau noir mise en commun.

 

GRILLE DE COMPREHENSION N°1

Questions

Réponses

1. Pourquoi ce monsieur était traité d’un fou ?

2. Est – ce que ces fréquentations étaient utiles ? Prouvez – les.

3. Comment les niveaux nous considèrent- ils ?

4. Qu’est – ce qui se passe lorsque les jeunes rencontrent les vieux dans les rues ?

 

 

1. Ce monsieur était traité d’un fou parce qu’il était toujours en compagnie des vieux ou des gens de son village.

2. Oui, elles m’ont enseignés beaucoup de choses.

 

 

3. Ils nous considèrent comme légion de termite à l’assaut de l’arbre sacré.

4. Lorsque les jeunes rencontrent les vieux… ils ne les saluent pas, quant aux conseils, ils répondent par des railleries.

 

 

 

 

ACTIVITE N°3 : COMPREHENSION DETAILLEE

ETAPE N°1 : EXPLOITATION DU SUPPORT : Délimitation du texte par séquence.

ü  Matériel : Texte : 1ere & 2eme parties

ü  Organisation de la classe : Mini groupe de cinq apprenants

ü  Consigne méthodologique à l’enseignant : Distribuer le texte et écrire la grille de compréhension n°2 au tableau noir.

ü  Consigne pour l’apprenant : Lisez le texte et répondez aux questions de la grille n°2 au tableau noir. Mise en commun.

GRILLE DE COMPREHENSION N°2

Expliquez ces mots par rapport au texte :

ü  Un affrontement = un rencontre, une opposition,

ü  Un air mystérieux : une attitude bizarre

ü  Etre en compagnie de = Fréquenter, être à coté de.

ü  Une légion = Nom collectif qui signifie : une bande, un groupe, une troupe, un ensemble, une multitude…

ü  Un assaut = Une attaque violente à plusieurs requises.

ü  Une impasse = Voie difficile, sans solution.

ETAPE 2 : GRAMMAIRE. Valeur des prénoms relatifs simples.

Phrases

Pronom

Valeur grammaticale

1. L’enfant que je suis, chante et souri dans les difficultés

2. Les deux heures que dure cette promenade ne me fatiguent pas

3. Les histoires dont je me souviens me rappellent ma petite enfance.

4. La famille dont Clovis descend est illustre.

5. La ville je suis née est touristique.

6. C’est dommage qu’elle arrive à l’heure je pars pour le service.

7. L’homme qui parle est mon oncle.

8. Les enfants par qui Lydie a été aidée vivent dans le village voisin.

9. La tente chez qui je me rendais souvent a voyagé.

10. Il m’a répondu affirmativement ce à quoi je m’attendais.

11. Il n’y a toujours rien de quoi vous ne puissiez être capable.

Que

 

Que

 

 

Dont

 

 

Dont

 

 

 

Qui

 

Par qui

 

 

Chez qui

 

A quoi

 

 

De quoi

Attribut du sujet je

 

C .circ.de temps

 

 

C.O.I

 

 

C.circ.de lieu

 

C.circ.de lieu

 

C.circ. de temps

 

Sujet du verbe parler

 

C . d’agent

 

 

C . c. de lieu

 

C.O.I

 

 

C.de l’adj.

 

ETAPE 3 : DISSERTATION : SA REDACTION

         SUJET N°7 : «  un tien vaut mieux que deux tu l’auras »

                                              A COMMENTER.

                     Dans la vie, nous recevrons de cadeaux qui viennent des gens. Il est préférable de prendre un cadeau immédiat que d’attendre une promesse car elle est incertaine. Dans quelle mesure cette affirmation reste à la fois vraie ou fausse ? Quand ? Et pourquoi ? Nous essayerons de répondre à ces questions dans les lignes qui suivent.

                       En effet, tout homme doit opérer un choix dans la vie entre un cadeau immédiat et une promesse. Le premier est souhaitable car la jouissance est immédiate à son neveu. Le mieux serait de prendre que de bouder pour attendre la totalité :

                       Dans deux tu l’auras, nous avons l’incertitude d’en avoir. Ne ditons pas que la promesse est une dette. Le cœur humain est instable à cause de cette promesse qui peut être fallacieuse. Victor Hugo dit ce qui suit : «  L’avenir est un mystère. » Dons, nous avons interdit à profiter un que deux.

                       En clair, notre lecteur peut remarquer que nous avons tout dit au développement. Vaut mieux se contenter d’un cadeau immédiat ; un est sur tandis que deux est incertaine. En voulant trop gagner, on perd tout.

                                   

                      

      

 

 

 

 

 

 

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire